LA FORMULE

 

Objectifs de la démarche

 

La démarche Cinéastes Associés a pour objectifs de : - favoriser la créativité cinématographique majoritairement belge (incluant comédiens et techniciens belges ou vivant en Belgique) - promouvoir l'innovation dans des longs-métrages de fiction qui, dès leur conception, intègrent au mieux les contraintes budgétaires dans leurs choix narratifs et esthétiques. - faire émerger de nouveaux talents et de nouvelles approches créatives, mais aussi permettre à des cinéastes chevronnés d'expérimenter en dehors de leur démarche ou de leur contexte de production habituel. - permettre aux cinéastes de tourner ... - dans un mode de production léger, - rapidement, sans devoir entreprendre un parcours du combattant pour obtenir les financements divers et sans devoir subir les compromis souvent inévitables en présence d'une multiplicité de partenaires.

 

Quel "micro-budget" ?

 

On le sait, selon l'endroit du monde où l'on se trouve, selon le secteur où l'on travaille, la notion de ce qu'est un "petit budget" peut varier du tout au tout. Quel est le concept du "micro-budget" selon Cinéastes Associés?

 

Concrètement, il s'agit de tourner des films sur une base financière de fonds réels (en argent) se situant dans une fourchette de 140.000 euros à 280.000 euros. Avec une telle somme, les montant proposés aux auteurs comme aux acteurs et aux techniciens sont évidemment restreints mais, comme toujours dans ce type d'entreprise, le salaire de chacun d'eux est valorisé en participation dans le budget réel (avec une 'prime' récompensant le risque et la bonne volonté). Par le biais de participations différées aux recettes éventuelles (RNPP) est ainsi reconnue la juste valeur économique de la contribution de chaque collaborateur. La philosophie de cette structure - née des auteurs pour les auteurs - prévoit aussi qu'en cas de recettes, l'auteur et le réalisateur du film conjointement (ou l'auteur-réalisateur si c'est la même personne) ne recevront jamais moins de 10% des RNPP.

 

Il est bien clair que peu de films sont conçus pour être tournés avec ce genre de méthode et de budget. Cinéastes Associés fait donc appel à des projets spécifiquement écrits pour ce mode de production. Les auteurs sont tenus de prendre en compte dès l'écriture l'économie particulière "micro-budget", avec l'idée que ces contraintes ne soient pas un carcan mais une source d'inspiration. On attend aussi des réalisateurs une réelle implication dans la recherche de sources de financement et de solutions alternatives aux défis soulevés par leur projet. Il s'agit de films différents produits différemment.

 

En cela, la structure Cinéastes Associés tient à se positionner non en concurrence mais comme complément aux formes de production et de financement déjà existantes, avec l'intention de ne pas grever les enveloppes déjà restreintes d'aide à la cinématographie "normale" de notre Communauté. C'est pourquoi elle développe son activité sans recourir à des sources comme la Commission du Film ou les fonds régionaux, et ce à aucune des étapes de la fabrication des films (écriture, développement, production, finition). Elle reste cependant ouverte à des apports complémentaires en Tax-Shelter, La Loterie nationale,...